Sculpture


Les sculptures oniroscopistes sont des personnages, animaux ou humains, géométriques faisant abstraction des traits caractéristiques habituelles d’un visage, mais dont on comprend pourtant les émotions et le vocable, ce qui est notamment dû à l’orientation d’une barre incurvée qui traverse l’ovale dudit visage, faisant penser à une sorte de chapeau donnant une orientation et une expressions audit visage. L’importante position du corps accroît encore ce sentiment. Elles portent le nom de SOG ( Sculpture Oniroscopiste Géométrique )

 

Description des œuvres :

 

San Damon a établi un point commun entre ses œuvres photographiques et ses œuvres sculpturales et ce par le truchement des axes. Il a élaboré ces dernières telles qu’il les fait généralement en photographie, en plongées ou en contre-plongées, rendant ainsi possibles diverses perspectives accentuées par la triangularité des corps. Tantôt isocèles, tantôt scalènes ou tantôt équilatéraux. Cette triangularité est interrompue par deux cercles, un ovale pour définir la tête et un rond pour définir le bassin.

 

Ces géométries entremêlées sont parfaitement distinguées grâce à l’épuration du trait. Les perspectives changent en fonction du lieu d’où on les regarde; l’expression du corps manifeste et développe également une autre vision des choses ou, plus exactement, de la chose vue par identification, et ce dès lors que l’on se déplace autour de lui. L’espace pris par l’œuvre, quant à lui, semble se modifier par les nuances de largeur qu’il y a par exemple entre les bras et les avant-bras ou, là encore, par la position du corps mais également par une indéfinissable sensation que le personnage s’adresse à celui qui le regarde ou à un interlocuteur fictif.

 

Les personnages sont essentiellement de couleurs ocre, terre-de-Sienne ou jaune genêt et les socles, bleu gentiane ou anthracite, couleurs qui reviennent souvent dans les œuvres photographiques de San Damon.

Parfois, il y a une table, sans plateau, seulement un cercle, ou une chaise dont les pieds, le siège et le dossier ne sont que trois angles droits qui se succèdent afin de ne pas déranger la géométrie des personnages.

 

 

Matière : les sculptures oniroscopistes sont principalement faites de métal en acier étiré, poli par sablage ou grenaillage. La métallisation est faite au zinc à chaud et la peinture est de type ral (peinture généralement utilisée pour ce genre de réalisation et connue pour sa fiabilité dans le temps). Hors de collections privées, l’une d’entre elle se trouve installée à vie sur un rond-point au Portugal, dans l’entité de Santa Maria da Feira.Son nom est : Le Danonaselo.